Warning: file_put_contents(): Only 0 of 31 bytes written, possibly out of free disk space in /var/www/vhosts/doniamaaoui.com/htdocs/libraries/src/Filesystem/File.php on line 450

 

Lola, ma protagoniste, vit dans une cage dorée. Cette cage l’étouffe. Réprimée, elle suffoque, et ne trouve pas la force d’en sortir. Un jour, rattrapée par son instinct de liberté, par ses rêves les plus fous, elle se rebelle, et fuit, fuit  vers l’Occident.

Lola se sauve, court, crie, jette le voile de l’oppression,  se nourrit  de ses propres souhaits. Elle aspire à ses désirs les plus fous tout en écoutant  la voix de son âme.

Elle découvre le plaisir de l’esprit libre,  jette le masque, se libère complètement, brise toutes les barrières qui l'empêchait de partager ses vraies émotions.

Maintenant, Lola est enfin heureuse, elle respire profondément, elle s’émancipe, elle sourit à la vie, danse, brise toutes les barrières de l’oppression, elle explose les murs qui barrent sa route vers la liberté. Elle proteste pour maintenir ses droits et son autonomie.

Lola vit sa vie, mais elle est immergée dans une réalité opposée, dans une liberté excessive, qui lui semble non réglementée, non contrôlée. Elle se perd dans ses nouveaux repères. La société occidentale impose ses codes esthétiques de façon  virtuelle et vicieuse, dicte ses dictats de beauté. Lola est extravertie. Elle oublie  ses propres sacrifices pour se débarrasser de l'emprisonnement antérieur. Sans le savoir, hébétée par l'éclat d'une beauté à tout prix, la chirurgie plastique transforme son corps. Elle perd sa physionomie naturelle et  sans se rendre compte, s’ôte cette liberté payée si cher, ruinant son propre être, sa propre âme.

On a envie de voir Lola s’envoler  vers la spiritualité, la recherche de son propre soi, acquérir la paix avec en elle et la sérénité. Elle regarde le ciel, la lumière.

En attentant, Lola est passée d'une prison à une autre prison, d’une cage à une autre cage, d’une oppression à une autre oppression. Et cette fois-ci se sera probablement encore plus difficile d'en sortir…

Maurizio Vanni

Muséologue – commissaire d’exposition

 

 

 

 

"REVOLUTION" 

 

 

 

 

La table est la réunion, la communion, le partage de la nourriture et des idées.

Donc il était évident que la table soit de forme ronde ainsi chaque personne peuvent se voir.

J’ai fait une sculpture avec des tatouages et sur son dos, on retrouve les 3 religions monothéistes et une colombe qui représente la paix.

Avec le temps, les cellules ont pris forme de pétale. Chaque personne est assise  devant un plateau en forme de pétale.

Sur chaque pétale, il y a  un symbole d’une religieuse et chaque plateau à la couleur de sa religion.

La table réunit les catholiques, les musulmans, les juifs, les humanistes, les bouddhistes, et la pétale blanche représente les agnostiques, les athées.

Au centre de la table nous trouvons une colombe symbole de paix.

Ne serait ce pas magnifique d’avoir des représentants de chacune de ces religions qui se retrouvent autour de cette table et qui partagent la nourriture et des idées?

Tous les spirituels ne boivent-ils pas à la même source celle de la vie et de l’amour?

N’ont-ils pas le même message de bonté, de justice, de gratitude, de pardon et de tolérance ?

Ma table a un message de tolérance et de paix

 

 "TOLERANCE TABLE"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BOUCQUILLON sas - P.I. 022 072 404 62  - REA - Camera di Commercio LU-206066


Powered by Prismanet.com